ÉNERGIES
RAISONNEES
 
Accueil Activités

Aides aux travaux

  Partenaires Entreprise Contacts

 

                         

   
Énergie Solaire
 
Basés sur le principe du tuyau de jardin oublié en plein soleil, les systèmes solaires thermiques allient rusticité du principe de fonctionnement et matériaux modernes et performants afin d’assurer une grande fiabilité tout en nécessitant peu  de maintenance.

 

Néanmoins, tout reposera sur une étude complète de chaque installation en termes de besoins, d’implantation et de dimensionnement du système solaire thermique. Ceci afin d’obtenir le meilleur rendement, au coût le plus juste, et du matériel qui durera plus longtemps puisque adapté aux conditions d’utilisation.

Chaque système est composé d’un ou plusieurs capteurs chargés d’absorber le rayonnement solaire et de transmettre ces calories vers le ballon de stockage via un fluide caloporteur résistant au gel. Une régulation se charge de faire circuler le fluide en fonction des températures du capteur et du ballon de stockage.

 

kit SONNENKRAFT  solaire thermique avec appoint par chaudière  kit VIESSMANN

N.B. : Tous nos kits bénéficient d’un avis technique du C.S.T.B.(Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)

 

Le Matériel

1) Capteurs (2 types de capteur sont disponibles) : Capteur plan et capteur à tube sous vide.

1)   - Les capteurs plans, grandes boîtes noires dans lesquelles circule le fluide caloporteur, peuvent être montés en sur-imposition de toiture ou intégrés en toiture. L’intégration en toiture, de par le matériel à rajouter et le temps de travail supplémentaire est plus onéreuse que la sur-imposition (environ 500€).

- Les capteurs à tube sous vide, bien que très à la mode actuellement, ont des spécifications qui les rendent plus pointus dans leur utilisation et, moins intéressants dans une installation courante. De plus, alors que les capteurs plans fonctionnent de manière très fiable depuis plus de 20 ans, les capteurs à tube sous vide peuvent nécessiter des interventions qui pénalisent le retour sur investissement.

 

A surface d'absorbeur égale, le rendement du capteur sous vide est généralement meilleur que celui d'un capteur plan à des températures élevées (>60°C) or, sauf conditions particulières, la fabrication d'eau chaude par le soleil se fait dans ces plages de températures inférieures à 80°C. Le capteur plan y a donc toute sa place.

 

Néanmoins, il y a quelques cas où les capteurs sous vide sont très pertinents. (installation en montagne, en verticale sur une façade, sur des toitures particulières, ...)

2) Ballon de stockage

Le ballon comporte un serpentin permettant d’échanger les calories du fluide solaire en partie basse du ballon. Mais compte tenu de l’obligation d’avoir une énergie d’appoint pour couvrir les besoins et s’assurer d’une eau saine, le ballon comportera par ailleurs, soit un second serpentin en partie haute lorsque l’appoint provient de la chaudière utilisée pour le chauffage (quelque soit l’énergie), soit une résistance électrique située au milieu du ballon.

 

L'Implantation

2)  Bien qu’une orientation plein Sud avec une inclinaison à 45° C est idéale pour nos latitudes, il est possible de positionner les panneaux dans d’autres configurations qui donneront des rendements très intéressants. Certaines installations peuvent amener les panneaux sur structure inclinée au sol ou sur toit terrasse ou même en marquise.

Les masques solaires (ombres) ont, pour leur part, une importance capitale.
 


Le budget

Pour une installation simple d'un kit de chauffe eau solaire en sur toiture avec un ballon de 300 litres, 2 capteurs soit 5m2, une résistance électrique et 10 m de liaison solaire, le facture finale oscille généralement entre 4500 et 5500€ TTC.
 

 

 

         Énergies Raisonnées 11 rue Olympe de GOUGES 31270 CUGNAUX     

Tél. : 05.81.97.13.10  /  06.21.92.38.22       liens